Epargne

Epargne : Quelques idées reçues

Epargne : Voici quelques idées reçues régulièrement rencontrées auprès de nos clients.

  • En assurance vie, les capitaux investis ne sont plus disponibles > FAUX

    Contrairement aux idées préconçues, les capitaux investis sont toujours disponibles. Mais l’objectif est bien de profiter des avantages fiscaux très attractifs à moyen et long terme.

  • Le problème avec l’assurance vie, c’est qu’il y a un minimum imposé à placer chaque mois > FAUX

    Contrairement à une idée répandue, un contrat d’assurance n’a pas de minimum légal. Vous pouvez épargner à votre rythme.

  • En cas de décès, l'argent placé est perdu > FAUX

    Le souscripteur d’un contrat d’assurance vie désigne la personne (le bénéficiaire) qui recevra l’épargne accumulée, en cas de décès. Certains contrats assurent une Garantie plancher-décès aux bénéficiaires, jusqu’à 75 000 euros de moins-value. Ainsi, le montant versé en cas de décès de l’assuré sera au minimum égal aux versements investis.

  • L'assurance vie, c'est le cœur de métier des banquiers > FAUX

    Comme son nom l’indique, l’assurance vie est un contrat d‘assurance. L’assurance vie est donc notre cœur de métier, même si les établissements bancaires proposent également de l’assurance vie.